Autres

Vendée Globe: Destremau seul au monde

Vendée Globe: Destremau seul au monde

Alors que tous les candidats au Vendée Globe sont revenus à bon port, ce n'est pas encore le cas de Sébastien Destremau. Le marin français connaît de grosses difficultés mais n'est pas prêt à arrêter...

"Je n'ai pas encore vu de supermarché sur la route ou de station essence pour faire le plein, ironise Sébastien Destremau dans les pages de L'Equipe au moment d'évoquer sa situation et plus particulièrement son manque de réserves nutritives. Il faut faire avec ce qu'on a. Je préfère bien vivre ce qu'il se passe, ce n'est que de la nourriture, ça ne met pas en péril le projet."

"C'est un détail par rapport à la difficulté de l'épreuve elle-même. Alors par contre, ça parle à tout le monde. Quand on est terrien, on mange matin, midi et soir et quand on a faim on ouvre le frigo et on se sert. Elle est ennuyeuse cette difficulté mais elle n'est pas importante, elle n'empêche pas le bateau de naviguer. Le bateau doit couper la ligne d'arrivée, par la porte par la fenêtre mais il faut qu'il coupe la ligne d'arrivée."

"Je rêve d'entendre le coup de sifflet. On tire un trait, un vrai trait. On ne peut plus se prendre un chalutier, démâter, ou autre. Ce moment-là, je l'attends avec énormément d'impatience, depuis le départ. Clore, on termine ce qu'on a commencé. Tant qu'on n'a pas coupé, on n'a rien fait. Rien."

Commentaires 0 réaction

Actualités liées

Il n'a pas encore de réactions