Autres

Judo: Van Snick est à Bakou

Judo: Van Snick est à Bakou

Charline Van Snick est arrivée en Azerbaïdjan où elle s'apprête à prendre part au Grand Chelem de Bakou. Mais la Liégeoise confie être un peu perdue, notamment suite à l'absence de son coach...

Quand un journaliste de La Dernière Heure demande à la judokate Charline Van Snick comment elle se sent peu après son arrivée dans la capitale de l'Azerbaïdjan, Bakou, où elle prendra part au Grand Chelem, la Liégeoise surprend quelque peu dans sa réponse : "Pour être honnête, un peu perdue ! "

"Mon entraîneur français, Dimitri Dragin, sur lequel je comptais pour être à mes côtés, selon la nouvelle convention avec la Fédération francophone, n’a pas pu m’accompagner pour une question de visa. Je dois donc me débrouiller seule ! Une première dont je me serais bien passée. Il est vrai que tout s’est précipité, ces derniers temps, au niveau de l’organisation de mon entourage, et que ce n’est pas évident. J’espère que cette situation insolite n’influera pas sur mes combats."

Charline Van Snick ressent en outre toujours les maux d'une récente entorse... "Je ressens encore des douleurs au genou meurtri. Le médecin m’a prévenue que ça pouvait prendre des mois avant d’être libérée de toute mauvaise sensation. Mais j’essaie de ne pas y prêter attention dans la mesure où je suis libre de mes mouvements. Il est évident que j’avais espéré un tout autre début de saison, surtout avec mon changement de catégorie. J’ai quand même continué à m’entraîner sans solliciter le genou."

Commentaires 0 réaction

Actualités liées

Il n'a pas encore de réactions