Basket-ball

Willy Hernangomez: "C'est un honneur d'être comparé à Marc Gasol"

Willy Hernangomez: "C'est un honneur d'être comparé à Marc Gasol"

Willy Hernangomez est le futur de la NBA mais aussi de la Rojas. Cette nuit, il a retrouvé son compatriote Marc Gasol sur sa route.

Willy Hernangomez n’a pas tout perdu la nuit dernière à Memphis. L’intérieur des Knicks a ainsi pu se frotter à son compatriote Marc Gasol, à qui il voue une admiration sans limite et à qui on le compare de plus en plus. Ce qui n’est évidemment pas pour lui déplaire : tous deux sont Espagnols, pivots aux mains de velours, et ont un frère dans la grande ligue.

« J’aime bien quand on me compare à Marc » avoue Willy Hernangomez au NY Post. « Nous sommes différents : c’est un All-Star, je suis un rookie. Pour sûr, Marc est une de mes idoles. Peut-être que dans cinq ou six ans, je pourrai dire que Marc et moi sommes des joueurs similaires. »

Les deux hommes partagent tout de même déjà quelques points communs que la jeune pousse se plait à lister, sans oublier leurs différences : Marc Gasol est plus adroit, lui, plus athlétique.

« On aime tous les deux jouer au poste. On aime tous les deux prendre des rebonds et faire des passes à nos coéquipiers. On aime partager la balle. Mais c’est un meilleur shooteur que moi. Je dois travailler davantage de ce côté là. Je pense que nous avons des physiques similaires. Je suis plus athlétique mais Marc est incroyable. Il est plus grand et plus lourd que moi. Je pense que je peux courir plus vite que lui. »

Retrouvailles avec la Roja cet été

Le respect est en tout cas mutuel entre les deux Ibères : Marc Gasol ne tarit pas non plus d’éloges sur son jeune compatriote.

« Il a une large palette, il est très talentueux, des deux mains, il a un bon toucher à mi-distance, un bon instinct défensif » liste à son tour le pivot des Grizzlies. « Un jeune européen qui vient et aide son équipe à atteindre ses objectifs, c’est excitant et ça en dit long sur le basket européen. Willy et son frère ont un coeur énorme. Ils sont toujours souriants, avec un état d’esprit positif. Tout dépend de lui maintenant, à quel point il en veut. »

La prochaine fois que les deux hommes se retrouveront, ce sera sous la tunique de la Roja cet été pour l’Euro. Une occasion de plus pour le plus jeune d’écouter les conseils avisés de son modèle.

« Evidemment, je veux jouer avec l’équipe nationale » assure Willy Hernangomez. « Il y a une belle opportunité cet été avec l’Espagne. L’été sera long et je ne veux pas être cramé. Mais Marc sera là. Ça va être super de jouer avec lui. Je suis sûr que ça va être cool de s’entraîner avec lui tous les jours. J’essaye d’apprendre au quotidien de ce genre de personne. »

Commentaires 0 réaction

Actualités liées

Il n'a pas encore de réactions