Cyclisme

Samedi, Tiesj Benoot veut signer un très bon résultat

Samedi, Tiesj Benoot veut signer un très bon résultat

Huitième l'an dernier, le jeune coureur se sent en meilleure forme et pense donc à une meilleure place sur les particulières Strade Bianche, en Italie.

"Je veux faire mieux que ma huitième place de l'année passée. Ma condition est aussi bonne, peut-être même meilleure", déclare-t-il. "Je dispose également de l'expérience de ma première participation. Il s'agit de la connaissance du parcours et le fait de pouvoir évaluer la pression nécessaire pour les pneus. Je suis également un an plus âgé. Ce fut une belle expérience l'année passée et les Strade Bianche ont décroché une place dans mon top cinq des courses printanières."

Dans mon top 5 des courses printanières.

"Il s'agit d'une épreuve où les spécialistes des classiques flamandes et wallonnes luttent l'un contre l'autre et cela ne se produit pas souvent. La participation est impressionnante au départ et il s'agit d'une épreuve du plus haut niveau. La course a véritablement débuté à hauteur des secteurs cinq et six l'année passée, deux portions qui se suivent rapidement et qui sont longues de 20 kilomètres ensemble. Il s'agit d'une première phase importante. Cancellara, le futur vainqueur, est sorti avec quelques autres coureurs dans une section de 2,5 kilomètres à moins de vingt kilomètres de l'arrivée. Ce secteur est en montée et il s'agit d'une ascension très difficile. La chance est grande que ce secteur soit de nouveau crucial. A moins que le vent ne soit présent samedi."

"Cette campagne toscane est propice à la formation de bordures. Il faudra arriver à s'épargner le plus longtemps possible samedi. Le fait que les portions en gravier soient en côte rend la course très difficile. L'arrivée à Sienne est de plus très raide. Si un groupe se détache près de l'arrivée, le plus fort gagnera. Chez Lotto Soudal, nous avons deux leaders. J'espère pouvoir réaliser quelque chose de beau dans le final avec Tim."

La sélection Lotto-Soudal : Tiesj Benoot, Sean De Bie, Bart De Clercq, Nikolas Maes, Tomasz Marczynski, Maxime Monfort, Jürgen Roelandts et Tim Wellens.

Commentaires 0 réaction

Actualités liées

Il n'a pas encore de réactions