Cyclisme

Van Avermaet est furieux sur les motos

Van Avermaet est furieux sur les motos

Deuxième du Strade Bianche, Greg Van Avermaet tenait à pointer l'organisation du doigt après la coursE.

Van Avermaet était l'un des plus forts de cette course, avec Michal Kwiatkowski, Tim Wellens et Zdenek Stybar. Finalement, la victoire est revenue à Kwiatkowski. "C'était une course dure. En raison de ce crash en début de course et du travail de Lotto-Soudal, le peloton a éclaté en plusieurs morceaux. J'étais un moment en mauvaise position, mais j'ai réussi à revenir à l'avant."

Durant la course, Van Avermaet a été dérangé à plusieurs reprises par les motos. Il l'a fait comprendre par des gestes. "Les motos étaient vraiment partout aujourd'hui, même quand je roulais dans le deuxième groupe. Il faut vraiment faire quelque chose. La distance entre la moto et le coureur devrait être mieux définie par des règles. Kwiatkowski en a profité, mais je ne lui reproche rien, je ferais la même chose si une moto roulait devant moi. Kwiatkowski était fort aujourd'hui, mais pas plus fort que les autres. Il a placé son attaque au bon moment et a directement creusé un petit trou. Nous avons bien collaboré dans la poursuite, mais le trou n'a plus pu être bouché. Je me sentais bien, de mieux en mieux à mesure que la course avançait. C'était dur, mais à la fin, j'en avais encore dans les jambes pour sprinter pour la deuxième place."

Commentaires 0 réaction

Actualités liées

Il n'a pas encore de réactions