Cyclisme

Philippe Gilbert en a bavé: "Ce n'était pas possible"

Philippe Gilbert en a bavé: "Ce n'était pas possible"

Ce lundi, lors de la deuxième étape de Paris-Nice, Philippe Gilbert a tout essayé, même l'impossible.

Après un top 5 dimanche lors de la première étape, notre champion de Belgique a tout essayé pour remporter la seconde étape de la course au soleil ce lundi. Mais les éléments et le peloton en ont décidé autrement.

"c’était une étape piégeuse encore, il fallait être tout le temps à l’avant. Avec Maarten Wynants de la LottoNL–Jumbo et Tony Gallopin de chez Lotto – Soudal, on aurait pu aller plus vite mais il y avait deux coureurs qui ne roulaient pas. C’est toujours quelque chose qui désorganise le groupe alors j’ai décidé de partir. Je pensais que le circuit final aurait plus de vent de côté et qu’il y avait quelque chose à faire mais en réalité c’était soit vent de face, soit de dos. Les dix derniers kilomètres étaient vent de face, seul c’était vraiment impossible."

Notre compatriote aura encore l'occasion de se reprendre d'ici dimanche, et l'arrivée sur les bords de la méditéranée.

Commentaires 0 réaction

Actualités liées

Il n'a pas encore de réactions