Cyclisme

Greipel souffle : "Cette fois, j'étais très bien placé"

Greipel souffle : "Cette fois, j'étais très bien placé"

Le Gorille n'avait pu encore se placer dans le Top 5 dans cette édition de Paris-Nice. Il a réglé cela par une belle victoire lors de la dernière chance pour les sprinters.

"Remporter une étape était le grand objectif ici à Paris-Nice où une grande partie des meilleurs sprinters au monde sont présents. Arnaud Démare est très impressionnant actuellement. Je suis heureux d’avoir pu le battre aujourd’hui. Bien entendu, j’étais déçu de n’avoir pris que la septième position mardi. J’étais très fâché sur moi-même. Aujourd’hui, cela devait être meilleur. Lors des sept derniers kilomètres de cette étape, nous avons dû affronter un fort vent de face, ce n’était pas évident de rester à l’avant. Heureusement, j’ai pu compter sur le soutien de l’équipe. J’ai réussi à débuter le sprint dans une excellente positionJ'ai attendu le dernier moment pour y aller. La portion d’arrivée était en légère montée et cela me convenait parfaitement. Je suis très heureux de cette victoire."

Paris-Nice n'est pas fini pour le sprinter de Lotto-Soudal. L'équipe belge va devoir s'unir pour mettre Tony Gallopin, second du général, dans les meilleures conditions pour la lutte pour le classement. "Les prochains jours, je vais donner le meilleur de moi-même afin d’aider Tony Gallopin. Samedi, cela sera certainement une lutte homme contre homme. Tony est très bien et je pense qu’il peut gagner ce Paris-Nice ."

Commentaires 0 réaction

Tags : Paris-Nice

Actualités liées

Il n'a pas encore de réactions