Cyclisme

Boonen sur son dernier Milan - San Remo : "Ça me fait comprendre qu'il reste peu de courses"

Boonen sur son dernier Milan - San Remo : "Ça me fait comprendre qu'il reste peu de courses"

Le champion belge s'apprête à disputer en Italie sa 40e classique de sa carrière, là où tout avait débuté. Peu avant sa retraite, Boonen évoque ses souvenirs italiens.

Boonen est content d'avoir pu courir lors de Tirreno-Adriatico. "C'est une belle course pour préparer les classiques et c'est la seule épreuve italienne où j'ai réussi à m'imposer, il y a sept ans de cela. J'ai pu ajouter environ 1000 kilomètres à mon compteur et ce fut satisfaisant avec la victoire de Fernando Gaviria."

"Maintenant, place à Milan - San Remo, ma première classique disputée il y a 14 ans. C'est toujours une course spéciale même si j'ai dû me contenter de deux podiums. C'est une course de 300 kms qui se joue en deux secondes. Elle te donne l'impression que tu peux la gagner jusqu'au bout. Cette année, on espère que ce sera pour Fernando, même après sa chute de jeudi à l'entraînement. Mais nous avons aussi Julian Alaphillipe et P. Gilbert avec nous. "

Tornado Tom va arriver pour la dernière fois sur la Via Roma. "Je n'aime pas me dire que chaque course que je dispute est pour la dernière fois. Même si je dois admettre qu'être sur mon vélo de chrono pour la dernière fois à San Benedetto del Tronto fut particulier. Beaucoup de gars sont venus me souhaiter bonne chance au Tirreno, car ils ne feront pas les Classiques. Ça m'a fait bizarre car c'est là que tu te rends compte qu'il ne reste quasi plus de courses à disputer. Et ce sera encore plus étrange en avril !"

Commentaires 0 réaction

Actualités liées

Il n'a pas encore de réactions