Cyclisme

Marcel Kittel, le roi de l'Escaut

Marcel Kittel, le roi de l'Escaut

Depuis 13 ans, c'est une arrivée au sprint qui sanctionne le Grand Prix de l'Escaut. Cette édition 2017 n'a pas échappé à la règle et Marcel Kittel montre qu'il aime cette course.

Pour sa dernière course en Belgique, son avant-dernière de sa carrière, Tom Boonen s'est bien promené sur les routes de son enfance ce mercredi. Mais comme ce Grand Prix de l'Escaut n'était pas une promenade pour tout le monde, il y a bien eu une course.

Comme attendu, c'est au sprint que la victoire s'est jouée. Boonen lance un dernier effort pour emmener le peloton sur les derniers tronçons pavés, pour le plaisir, mais aussi pour préparer le sprint de son coéquipier Marcel Kittel. Le vrai tournant de la course se situe à 7 kilomètres de l'arrivée avec une grosse chute qui élimine quelques sprinteurs comme Demare ou encore Greipel. Kittel est le premier à lancer le sprint, et l'Allemand est le plus fort: il termine devant Viviani et Bouhani. Le premier belge est Jürgen Roelandts, quatrième.

Boonen termine lui sous l'ovation du public, et avec le sourire. Rendez-vous dimanche, Tom !

Commentaires 0 réaction

Actualités liées

Il n'a pas encore de réactions