Cyclisme

Pas de victoire, mais Benoot gagne en confiance : "Du positif pour l'Amstel"

Pas de victoire, mais Benoot gagne en confiance : "Du positif pour l'Amstel"

Troisième sur la Flèche Brabançonne, le coureur belge de l'équipe Lotto-Soudal se satisfait de sa course.

"Avant le départ, Sean De Bie et Tim Wellens étaient les leaders. Personnellement, c'était ma première sur la Flèche. Je voulais rouler agressivement. Au Ronde, je calculais trop et ça a mal tourné pour moi. C'est pourquoi je voulais avoir une autre approche. Lors des Flandriennes, les attaques de loin et les courses agressives étaient légions, ce fut encore le cas aujourd'hui."

Benoot a su rejoindre la bonne échappée. "J'ai suivi Campenaerts lors de son attaque. Plusieurs coureurs se sont joints et on a réussi à rejoindre la tête. Le peloton se rapprochait lors de chaque côte, mais on roulait mieux entre. La coopération était pourtant loin d'être parfaite avec deux coureurs pour plusieurs équipes. Je devais m'assurer de ne pas être surpris. Dans le peloton, personne ne parvenait à prendre les commandes."

"Bien sûr, j'espérais gagner mais c'est dur au sprint face à Colbrelli. Je peux être satisfait de ma troisième place vu la concurrence. Ça me donne confiance pour l'Amstel. Le Cauberg n'est plus le juge de paix de la course, il faut voir ce que ça va donner. Mais je suis sûr que ce sera une belle course."

Commentaires 0 réaction

Actualités liées

Il n'a pas encore de réactions