Cyclisme

Cyclisme: José De Cauwer intéressé par cette nouvelle Amstel Gold Race

Cyclisme: José De Cauwer intéressé par cette nouvelle Amstel Gold Race

La particularité de cette Amstel Gold Race 2017 se situe assurément dans la disparition de la montée du Cauberg, pourtant devenue mythique au fil des saisons. Mais ce n'est pas un problème pour l'ancien sélectionneur national José De Cauwer.

"Jusqu’à l’an dernier, on savait qu’il y avait des coureurs comme Philippe (Gilbert), comme Greg (Van Avermaet), Matthews, Gasparotto qui sont capables de gagner là, sur le Cauberg. Maintenant, la dernière côte est à sept ou huit kilomètres de l’arrivée, ça modifie la perception", a confié dans les pages de La Dernière Heure l’ancien sélectionneur national José De Cauwer.

"Il y a deux ans par exemple quand Van Avermaet et Fugelsang sont partis, BMC aurait pu le laisser rouler si ça avait été sur le parcours de dimanche. Car il aurait pu aller au bout, il va y avoir plus de possibilités de gagner. On peut dire qu’il y a trente ou quarante coureurs différents qui peuvent gagner contre dix l’an dernier."

"Ce qui va créer de l’indécision, de la nervosité, c’est que c’est une situation nouvelle. Le peloton n’a pas encore l’habitude de cette finale. À Milan-Sanremo, on connaît. On sait qu’il y a un certain scénario qui s’est écrit plusieurs fois et que ça sera comme ça ou comme ça. Autrefois, à l’Amstel, on roulait jusqu’au pied du dernier Cauberg et ça explosait. Pour un coureur comme Jelle Vanendert qui faisait presque toute sa saison sur cette course et dans cette seule dernière montée du Cauberg, c’est fini."

Commentaires 0 réaction

Actualités liées

Il n'a pas encore de réactions