Cyclisme

Après la cinquième place, la seconde pour un Belge de Wanty-Gobert : "Le cochon aurait eu sa place à la ferme"

Après la cinquième place, la seconde pour un Belge de Wanty-Gobert : "Le cochon aurait eu sa place à la ferme"

Frédérick Backaert ne sera pas passé loin d'une victoire en Bretagne. Au Tour du Finistère comme au Tro Bro Leon, il aura été à l'avant dans le final mais n'a pas triomphé.

Après quatre Français au Finistère, le seul Damien Gaudin l'a devancé de quelques mètres au Tro Bro Leon. "C’est dommage ! Gaudin était peut-être un peu plus frais sur la fin. Tactiquement, je n’aurais pas pu la jouer mieux. J’étais devant lorsque le plus fort a attaqué. J’ai passé la journée aux avant-postes et je suis resté épargné par la malchance. Dans un premier temps, je suis parti à 50 bornes de l’arrivée avec un Manzana Postobon mais ce n’était pas le compagnon idéal", explique Backaert, 27 ans, sur le site de sa formation.

"Quand Gaudin a attaqué, je savais qu’il était en grande forme. Je suis parti en poursuite avec Gaëtan Bille. Bille a dû lâcher, mais Gaudin était le collaborateur idéal. Nous sommes deux coureurs aux caractéristiques similaires. J’aurais peut-être dû lancer mon sprint de plus loin, mais j’ai rapidement senti que Gaudin était le plus fort. Une chance de ratée ! Le cochon promis au vainqueur n’aurait pas fait tache à la ferme !"

Commentaires 0 réaction

Actualités liées

Il n'a pas encore de réactions