Football

Zulte au bout du suspens emporte sa deuxième Coupe de Belgique

Zulte au bout du suspens emporte sa deuxième Coupe de Belgique

C'est une finale inédite que la Crocky Cup nous offrait, ce soir. Jamais Ostende n'avait atteint ce stade de la compétition, au contraire de Zulte qui en est à sa troisième finale depuis 2006. Mais l'inédit offre parfois des matchs agréables.

Au coup d’envoi, dans un stade Roi Baudouin loin d’être rempli, les deux formations présentaient les onze attendus, avec notamment du côté de Zulte le retour de Christophe Lepoint comme titulaire.

"Ils sont où les Belges là-dedans ?"

Après 1 minute de jeu, Michiel Jonckheere… héritait du premier carton de la partie. De quoi le mettre bien dans son match, et l’occasion pour monsieur Delferière de montrer qu’il était là. Niveau occasions, c’est Franck Berrier qui se forgeait la première en reprenant en extension un centre de Capon. Sans danger toutefois pour Bossut (8e).

Derick répond à Dimata

A la 18e, parfaitement lancé en profondeur, Nany Dimata s’en allait tromper sans difficulté un Bossut pas vraiment mis en confiance par son début de match (1-0). Tout ça sous le regard d’un certain Roberto Martinez. A la 25e, William Dutoit appréciait mal un coup franc de Mbaye Leye et repoussait le ballon sur le poteau. Tout profit pour Derijck qui n’avait plus qu’à pousser le ballon dans un goal vide (1-1). Dans la foulée, Knowledge Musona catapultait le cuir sur le montant de Bossut.

La suite du match voyait les deux équipes tenter de proposer du jeu – surtout Zulte – mais la conclusion faisait défaut, à l’image de l’occasion loupée par Mbaye Leye à la 41e. Le grand Sénégalais reprenait de la tête un centre de Cordaro mais son ballon passait à côté.

Super Nany et Flop Marusic

En début de seconde période, c’est Ostende qui se montrait le plus dangereux avec une belle action à la 51e donnant un corner, mal exploité par la suite. Mais peu importe, à la 54e Nany Dimata remettait Ostende aux commandes d’une magnifique madjer (2-1). Bossut restait pantois.

A l'heure de jeu, Marusic se vautrait dans sa remise à Dutoit, offrant le 2-2 sur un plateau d'argent à Coopman qui se montrait plus vif que le portier ostendais et relançait Zulte dans la rencontre. A la 70e, on pensait même que Zulte allait passer devant mais Kaya, seul au petit rectangle, envoyait le ballon dans les nuages.

Deux minutes plus tard, la folie s'invitait dans le rectangle de Zulte avec un Bossut animal. Le portier des "visiteurs" contrait toutes les tentatives ostendaises de manière très peu académique avant de voir Canesin (monté au jeu juste avant) envoyé le cuir de peu au-dessus.

A la 93e, on pensait que Dimata allait s'offrir un triplé et offrir la Coupe à Ostende, mais sa tête sur le coup franc de El Ghanassy frôlait le montant de Bossut, donnant des sueurs froides à toute une moitié de stade. Dans la foulée, un coup franc de Zulte provoquait le même effet. Mais personne ne marquait et on se dirigeait vers les prolongations.

Pour 30 minutes d'amour en plus...

Mais l'amour c'est ennuyant. Pour preuve, la première mi-temps de ces prolongations ne donnant rien de concluant. Aucune réelle occasion, peu de vivacité. Un amour platonique.

Heureusement, la deuxième période était plus animée. Babacar Gueye débloquait le marquoir d'une tête rageuse à la 110e minute (2-3). Zulte passait devant au meilleur des moments. Ostende passait tout près de l'égalisation deux minutes plus tard mais Bossut se montrait très attentif sur un coup franc vicieux.

Il était écrit que ce match tournerait casaque. A la 115e, les Côtiers héritaient d'un pénalty indiscutable pour une faute de main de Dalsgaard. Musona ne tremblait pas et remettait tout le monde à égalité. Plus aucun but ne tombant, les deux équipes se départageaient aux tirs au but.

...et plus si affinités

Le premier à s'élancer était Siani (Ostende) : goal (1-0). Suivait Derijck (Zulte) : goal (1-1). Canesin : raté (1-1). Muhren : goal (1-2). Marusic : goal (2-2). Meïté : goal (2-3). Musona : raté (2-3). Hamalainen pour la victoire : goal (2-4).

Lisez toute l'actualité foot sur Walfoot.be

Commentaires 0 réaction

Actualités liées

Il n'a pas encore de réactions