Football

"Une sanction disciplinaire adaptée" demandée pour Mazzu

"Une sanction disciplinaire adaptée" demandée pour Mazzu

Suite et presque fin de l'affaire de l'oreillette. Le parquet de l'Union belge demande à ce que le coach du Sporting soit sanctionné.

Ce mardi, le parquet de l'Union belge fait appel à la Commission des litiges dans l'affaire de l'oreillette. Le procureur fédéral Chris Vandenbossche demande une "sanction disciplinaire adaptée" qui sera jugée grâce "à la sagesse de la Commission des litiges".

Via son avocat, Maître Jean-Philippe Mayence, Felice Mazzu se base sur le manque de preuves pour se défendre. "Felice Mazzu ne portait pas d'oreillettes, son T2 Mario Notaro non plus et personne d'autres du staff technique", explique Maître Mayence à la RTBF. "Seuls quelques membres du staff médical, qui n'appartiennent d'ailleurs pas au staff technique, portent en général des oreillettes, lors de chaque rencontre presque d'ailleurs. Et l'on parle de soupçons, mais il n'y a aucune preuve. En terme juridique, c'est déjà exceptionnel. Je ne dois pas expliquer à la Commission que cela créerait un dangereux précédent."

Pour rappel, Felice Mazzu, qui avait été renvoyé en tribune lors du match de PO1 face à Ostende, est soupçonné d'avoir utilisé l'oreillette pour communiquer avec son adjoint Mario Notaro. Le parquet rappelle que Felice Mazzu risque une amende et une suspension tandis que le club pourrait écoper de 5.000 euros d'amende à verser à la Pro League.

Lisez toute l'actualité foot sur Walfoot.be

Commentaires 0 réaction

Tags : Felice Mazzu

Actualités liées

Il n'a pas encore de réactions