Football

Si proche de l'exploit

Si proche de l'exploit

Anderlecht a fait rêver la Belgique entière pendant 120 minutes ce jeudi soir. Les Anderlechtois ont joué le match de leur vie et ne sont pas passés loin de l'exploit. Les Millionaires d'United ont été sauvés par un gamin de 19 ans.

La tournante semble terminée pour René Weiler. En effet, le Suisse laisse Hanni, Teodorczyk, Chipciu et Kara sur la pelouse. En face, Marouane Fellaini est sur le banc.

Anderlecht doit s’imposer pour aller en demi-finale, alors après un centre de Valencia mal calibré, Acheampong se fait contrer alors que Dendoncker décoche une frappe qui passe de très peu à côté du but de Romero. Les Anderlechtois jouent sans complexe. Le problème, c’est qu’en face il y a Manchester United, et en contre, les hommes de Mourinho vont ouvrir le score. Rashford manque son premier centre, mais il réussi le deuxième pour Mkhitaryan qui trompe Ruben (10’, 1-0).

Sofiane Hanni remet les deux équipes à égalité

Dans la foulée, Ruben doit s’employer sur une tête de Pogba et une frappe de Lindgard. Dans l’absolu, ce but ne change rien pour les Anderlechtois car ils doivent toujours marquer un but, mais dans les têtes cela semble compliqué. Pourtant, Acheampong va encore aller voler un ballon et se présenter devant Romero, mais ce dernier dévie le ballon de justesse. C'est ensuite Dendoncker qui voit sa frappe déviée passer de très peu à côté du poteau droit de Romero.

Anderlecht se prend à rêver

Le travail des Anderlechtois finit par payer. Tielemans prend sa chance à l'entrée du rectangle, le ballon est dévié sur la barre, au rebond Hanni est le plus prompt pour égaliser et remettre les deux équipes à égalité (32', 1-1). Manchester United n'est pas le rouleau compresseur attendu, et c'est le jeune Rashford qui tente de secouer son équipe. Shaw trouve les bras de Ruben, Mkhitaryan les nuages: rideau sur cette première période.

Ibrahimovic a été inexistant en première période

La deuxième période reprend avec les 22 mêmes acteurs et des Red Devils déterminés. Cependant, la première occasion est pour Teodorczyk, contré par Bailly au dernier moment. Le public d'Old Trafford se rappelle qu'il peut chanter et pousse son équipe, mais Anderlecht joue toujours aussi bien au ballon. José Mourinho tente de muscler son jeu et fait entrer Fellaini, sous les huées des supporters d'Anderlecht.

La valse des changements

Hanni et Chipciu quittent la pelouse, Bruno et Stanciu ont l'occasion de montrer qu'ils peuvent être décisifs. Il reste 25 minutes, tout est à faire dans ce quart de finale te cela va se jouer sur des détails. Comme quand Appiah perd bêtement le ballon et lance Rashford seul au but. Heureusement, Ruben sort parfaitement, obligeant l'Anglais à se décaler et à ne pas savoir conclure. Zlatan tombe lui aussi sur Ruben alors qu'il n'avait plus qu'à conclure. Quel match !

Anderlecht a été à la hauteur de l'évènement, physiquement, tactiquement et techniquement

Les dix dernières minutes sont irrespirables au Théâtre des Rêves. Manchester abuse des longs ballons et forcent les corner. Pogba vendange, Ibra s'énerve. Le Suédois continue d'ailleurs de manquer des occasions 5 étoiles, ne trouvant jamais le cadre. Rashford, dans les dernières secondes, trouve lui le filet latéral. Nous filons tout droit en prolongations.

Sans Zlatan...

Ibrahimoic s'est blessé en toute fin de match, il est remplacé par Martial. Il ne faut que quelques secondes à Pogba pour tenter une bicyclette sauvée devant la ligne par Spajic. La pression s'intensifie, un but de Pogba est annulé pour une faute de Fellaini, Anderlecht sort de moins en moins mais Tielemans tente quand même sa chance sans succès.

A force de pousser, les Mancuniens vont trouver l'ouverture sur un long ballon remisé par Fellaini. C'est Rashford, l'enfant chéri du club, qui se joue de la défense des Mauves avant d'ajuster Ruben (2-1, 107').

Le rêve a été beau, il était là, au bout des pieds des Anderlechtois, qui devront maintenant récupérer avant d'affronter le Club de Bruges ce dimanche en Pro League. But this is another story.

Lisez toute l'actualité foot sur Walfoot.be

Commentaires 0 réaction

Actualités liées

Il n'a pas encore de réactions