Football

Ferrera: "Je ne peux pas taper, alors je gueule"

Ferrera: "Je ne peux pas taper, alors je gueule"

Après avoir connu un début de saison ultra compliqué du côté du Standard de Liège, Yannick Ferrera s'est reconstruit à Malines avec qui il a failli décrocher un billet pour les play-offs 1. Ce week-end, il retrouve encore une fois les Rouches...

Pour le moment, du côté de Malines, la priorité va à la rénovation du stade... "Cela coûte de l’argent et l’investissement pour les joueurs est donc moins grand. À nous de trouver les profils et de mettre sur pied une équipe qui peut débuter chaque saison en visant le Top 6 comme le font Charleroi ou Zulte Waregem. Mais n’oublions pas que si Genk et le Standard sont au niveau auquel on les attend, ni Charleroi ni nous ne pouvons espérer lutter pour le Top 6", confie ainsi Yannick Ferrera à La Dernière Heure.

Cette saison, "il a manqué la cerise sur le gâteau. Il ne faut pas pointer le match face à Gand mais les bêtes petits points que nous avons laissé filer au long de la saison. Lors du premier match des PO2 , on voyait que nous n’étions pas encore passés à autre chose."

"J’ai évolué. Pour moi, il faut toujours respecter le groupe et quand on ne le fait pas, je pète un câble. Au Standard, un joueur a tenté un petit pont dans son rectangle à l’entraînement et prend un but suite à ça. Tu ne peux pas le laisser faire, surtout quand tu es dernier au classement. Comme je fais trois têtes en moins que lui, je ne peux pas lui taper dessus, alors je gueule."

Lisez toute l'actualité foot sur Walfoot.be

Commentaires 0 réaction

Actualités liées

Il n'a pas encore de réactions