Formule 1

Max Verstappen ne changera pas son comportement

Max Verstappen ne changera pas son comportement

Max la menace a souvent été décrié la saison dernière, mais le Hollandais s'en moque: il continuera à piloter de la même façon, peu importe l'avis de ses concurrents.

L’année 2016 a été un tournant dans la carrière de Max Verstappen. Il a commencé la saison au sein de Toro Rosso, pour se retrouver très vite dans le baquet de la Red Bull de Daniil Kvyat, et a décroché dans la foulée sa toute première victoire en Grand Prix en Espagne.

Beaucoup de choses se sont passées pour lui, il a eu les honneurs, l´admiration du paddock et des fans, mais aussi connu les critiques sur son style de pilotage. Pour le Néerlandais, l´année 2016 lui a apporté plus d´expérience, sans pour autant lui avoir apporté quelque chose de plus en particulier.

"Grâce à l’expérience de mon père, j’ai été préparé au fait que ce monde-là peut être difficile. Mais à la fin de la journée, tu dois donner le meilleur en tant que pilote ; tu dois aller chercher les meilleures opportunités pour toi. Alors oui, c’est cruel, mais de nombreux pilotes ont eu à vivre ce genre de choses," explique-t-il à propos de son arrivée à la place de Kvyat.

"En 2016, je gagne en expérience de course en course. Ce n’est pas une chose figée pour laquelle tu peux dire « j’ai appris ça ou amélioré ça », je pense que tout fonctionne à 95 pour cent, et chaque fois que tu t’améliores d’un pour cent sur un aspect, alors il y a un pour cent qui agit sur autre chose. On essaie d’atteindre les 100 pour cent. On ne sait pas quand cela arrivera, mais on y travaille doucement. Tout n’était pas rose tous les jours l’an dernier."

La saison dernière, le pilote Red Bull a donc fait l´objet de nombreuses critiques concernant son pilotage. Ses manœuvres de défense ont agacé beaucoup de ses rivaux. A Austin, il a été convoqué en tête à tête avec Charlie Whiting. Mais rien n´y fait : Verstappen veut continuer comme il l´a toujours fait.

"Cela m’importe peu. Chacun a le droit d’avoir son opinion. Je suis de nature plutôt calme. Ils peuvent dire ce qu’ils veulent. Je ne changerai pas mon style de conduite. Ils doivent faire avec. Sinon cela ne va pas. C’est comme avec un footballeur : si tu es attaquant, tu ne peux pas tout à coup devenir défenseur. Ta nature est d’être attaquant et même si l’on te dit que tu dois devenir défenseur, l’attaquant reste en toi. C’est comme ça que ça fonctionne. Alors non, je ne changerai pour personne."

Commentaires 0 réaction

Actualités liées

Il n'a pas encore de réactions