Formule 1

Chez Mercedes, on ne veut pas dramatiser

Chez Mercedes, on ne veut pas dramatiser

Chez Mercedes, la deuxième place lors du premier Grand Prix n'est pas dramatique. Même si Ferrari est maintenant favori cette saison, le champion en titre ne baisse pas les armes.

Ferrari a remporté une victoire tonitruante à Melbourne, qui a fait de la Scuderia le favori pour cette saison selon de nombreux observateurs. Mais la course australienne, comme le pense par exemple Daniel Ricciardo, ne pourrait être qu’un accident et Mercedes pourrait bientôt se refaire en Chine.

Du côté de Brackley, on minimise aussi l’ampleur et le sens véritable de la défaite de Melbourne. C’est ainsi le cas de Toto Wolff, le directeur de l’écurie.: "Nous ne devrions pas dramatiser la situation actuelle. La voiture est compétitive, et il y a de nombreux domaines où nous avons le potentiel pour nous améliorer. La course a montré que nous n’avions plus de marge de manœuvre et que nous devions être parfaits dans chaque détail. Et cela nous motive."

L’une des pistes est d’alléger encore le poids de la Mercedes, l’une des voitures les plus lourdes du plateau. Le contraste est toutefois saisissant si l’on compare la situation de Mercedes avec les trois saisons dernières, où l’écurie à l’étoile semblait seule au monde. Mais Toto Wolff apprécie ces nouveaux défis. "C’est toujours plus excitant de se battre contre les autres, parce que vos opposants ont toujours des forces et faiblesses assez différentes. Ferrari a une équipe solide et a développé un bon package châssis-moteur. Et la performance de Sebastian parle pour elle-même."

Pour renverser la situation, Toto Wolff compte en particulier sur son triple champion du monde de pilote. "Nous avons actuellement le meilleur Lewis Hamilton que j’aie jamais vu. Il est pleinement motivé et sa performance est incroyable. Après l’incroyable pression interne dans l’équipe de ces dernières années, le combat contre une autre équipe est un autre défi qu’il accepte avec joie."

Commentaires 0 réaction

Actualités liées

Il n'a pas encore de réactions