Voeckler: "J'aimerais m'illustrer à Liège"
Redaction
| 0 réaction
Voeckler: "J'aimerais m'illustrer à Liège"

Thomas Voeckler l'a annoncé il y a quelques temps : il entame en 2017 sa dernière saison de cycliste pro. L'occasion pour lui d'évoquer ses objectifs pour l'année ainsi que la question que tout le monde se pose dans l'Hexagone : quand est-ce qu'un Français va gagner à nouveau le Tour ?

"C'est le dernier hiver, le dernier stage, les derniers mois où j'aurai la chance de faire ce métier, a confié Voeckler à L'Equipe. À Calpe où j'étais en stage, on a eu de la flotte, de la neige, c'était un peu chiant, mais j'ai les crocs, toujours envie de courir, avec des objectifs modérés : j'ai eu un coup de coeur pour le Tour du Yorkshire il y a deux ans, j'aimerais me bagarrer là-bas, m'illustrer à Liège, même si je n'ai plus les moyens d'y jouer un rôle dans le final."

Quant au Tour de France... "Il faut être franc, j'ai eu ma part. L'an dernier, je m'étais dévoué pour Coquard, j'avais laissé pas mal de jus, après, j'étais un peu juste dans les massifs montagneux. Là encore, en juillet, si je peux gagner une étape par procuration avec lui, ça m'ira très bien."

Voeckler évoque ensuite Bardet et Pinot, deux coureurs dont les Français attendent rien de moins qu'une victoire au Tour. "Ils en ont les moyens, c'est leur chance et le public attend. Très clairement. Il n'y a pas de désamour mais, avec le public, ce n'est plus aussi passionné que quand Virenque trustait les maillots à pois. Alors, si demain un Français prend le Maillot Jaune dans une étape de montagne et le défend jusqu'à Paris, en y mettant la manière, ça débloquerait beaucoup de choses. Ça repartirait comme à la belle époque, celle d'Hinault. Et c'est faisable. Oui, maintenant j'y crois."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos