La réaction de Grivko après son exclusion au Tour de Dubaï

Redaction
| 0 réaction
La réaction de Grivko après son exclusion au Tour de Dubaï

Lors de la 3e étape du Tour de Dubaï, Andrei Grivko en est venu aux mains avec le sprinter allemand Marcel Kittel. Ensanglanté sur le visage, le coureur de l'équipe Quick-Step n'est pas parvenu à s'imposer. Entre-temps, l'Ukrainien a lui été exclu de l'épreuve. Il a réagi suite à cette décision.

Après cet incident, plusieurs voix se sont élevées au sein du peloton. Notamment celle de Mark Cavendish: "c'est les des plus gros batârds du peloton", a réagi le Britannique sans mâcher ses mots... L'équipe Astana aussi était d'accord avec la suspension de son coureur. "C'est antisportif et inacceptable. Nous nous excusons auprès de Kittel et de son équipe pour ce qu'il s'est passé".

J'ai réagi agressivement à un geste agressif - Andrei Grivko

Sur sa page Facebook, le coureur de l'équipe Astana a tenu à donner sa vision des choses. "Comme l'a confirmé Kittel, il se battait à 100km de l'arrivée pour se positionner dans le peloton. Après avoir poussé mon coéquipier Dimitriy Gruzdev et moi-même, j'ai réagi agressivement à un geste agressif", explique le coureur.

"Cette réponse émotionnelle n'a peut-être rien à faire dans le cyclisme, mais dans certaines situations il est difficile de rester calme. En agissant de la sorte, il aurait pu causer la chute d'une bonne partie du peloton", a-t-il ajouté avant de conclure par des excuses. "Evidemment, je m'excuse auprès des organisateurs, de mon équipe et des fans présents sur la course".

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus de news

Plus de news