Landa n'aime pas sacrifier ses ambitions
Emilien Hofman
Emilien Hofman
| 0 réaction
Landa n'aime pas sacrifier ses ambitions
Photo: © photonews

Coéquipier de Christopher Froome au sein de la formation Sky, Mikel Landa a bien entendu dû servir le coureur britannique durant le Tour de France. Mais l'Espagnol l'avoue: ça ne lui a pas toujours plu...

"J'ai toujours essayé de faire ce qui était le mieux pour mes leaders et mes équipiers", a expliqué Mikel Landa dans une interview accordée lundi à El Pais. "Le jour de l'Izoard, j'aurais pu me relever quand (les favoris du général) sont revenus sur moi."

"J'aurais pu arrêter de rouler et prendre les roues, et je n'aurais pas perdu 12 secondes au final. Mais j'ai continué à tout donner et à accélérer, parce que c'était ce que Froome voulait."

"Il me disait 'ralentis, ralentis'. Ce jour-là, j'étais très énervé parce que je me suis sacrifié sans réussir à en faire profiter l'équipe. A aucun moment le Tour de Froome n'était en péril, et ne pas avoir pu en tirer profit, sacrifier mes ambitions, ça fait mal."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos