Du mauve et du rose, le leader de la Quick-Step veut en voir de toutes les couleurs sur le Giro

Du mauve et du rose, le leader de la Quick-Step veut en voir de toutes les couleurs sur le Giro
Photo: © photonews

En l'absence de réel leader pour le général, Elia Viviani sera le leader des Quick-Step sur les routes du 101e Giro. Avec un double objectif: les étapes et le classement par points. Mais l'Italien voit encore plus loin.

Elia Viviani sera l'homme attendu chez Quick Stepd au départ de ce 101e Giro: il fait assurément partie des coureurs les plus rapides du peloton qui prendra le départ à Jerusalem vendredi. Et il en est conscient. Sa première ambition: le maillot mauve du classement par point. 

Je pense au maillot rose, je ne le cache pas.

Viviani participera à son cinquième Giro et il veut aller au bout. "Je rêve de ramener ce maillot à Rome", a-t-il confié à la veille du départ. "J'arrive au départ en bonne condition et je veux arriver au bout du Giro. Ce ne sera pas simple car c'est une course difficile."

Mais ce n'est pas tout: le srpinter italien espère aussi voir la vie en rose en début de Giro.  "Je ne cache pas que j'y pense mais je suis aussi conscient que je peux perdre de l'énergie lors des sprints intermédiaires. Le contre-la-montre de vendredi nous en dira plus. Finalement, celui-ci est un peu trop long pour moi mais je vais tout donner."

Ce 101e Giro démarrera en effet par un cours contre-la-montre de 9,5 kilomètres dans les rues de Jerusalem. Torp long pour Viviani? Réponse vendredi en fin d'après-midi. 

Le chrono d'ouverture sera déterminant si VIviani veut espérer prendre le maillot rose par la suite. 
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos