Chez Sky, on s'efforce de "rester optimiste"

Chez Sky, on s'efforce de "rester optimiste"
Photo: © photonews

La première semaine du Giro aura été éprouvante pour tous les coureurs, mais peut-être un peu plus pour Chris Froome.

Tombé avant même le départ du Giro, puis encore sur les pentes de Montevergine samedi, Chris Froome a connu une première semaine du Giro pour le moins agitée. Mais, au-delà des chutes, c'est le débours qui inquiète: le quadruple vainqueur du Tour accuse déjà 2 minutes et 27 secondes de retard sur le leader Simon Yates. 

"On espérait mieux"

Pourtant, la formation Sky reste confiante. "On espérait mieux", admet pourtant le directeur sportif Nicolas Portal. "Chris avait pourtant l'air mieux ces derniers jours. Mais nous devons resters optimistes. Les coureurs vont continuer à se battre."

Le Giro est encore long, et les possibilités pour inverser la tendance sont nombreuses, mais jamais, lorsqu'il a gagné un Grand Tour, le Britannique n'avait semblé aussi fragile et n'avait accusé un tel retard en cours de route. Pourra-t-il malgré tout se relancer? C'est l'un des grands enjeux de la suite de ce 101e Tour d'Italie. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos