Dumoulin se paie Reichenbach: "Il roulait comme une grand-mère"

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Dumoulin se paie Reichenbach: "Il roulait comme une grand-mère"
Photo: © photonews

Tom Dumoulin aurait pu profiter de la défaillance de Simon Yates, mais Chris Froome était au-dessus du lot.

Tom Dumoulin ne rééditera probablement pas l'exploit de l'an dernier. Derrière Chris Froome vendredi, il n'y avait sans doute rien à faire. "C'était à moi de rouler dans le groupe des poursuivants, j'ai vite compris que chacun roulerait pour soi", explique le Néerlandais, qui a mené la poursuite dans un groupe où on retrouvait Carapaz, Lopez, Pinot et Reichenbach. 

Je n'aurais peut-être pas dû l'attendre

A-t-il commis une erreur? Il semble le penser. "J'ai attendu deux fois Sebastian Reichenbach qui, lui, a voulu rouler. Rétrospectivement, c'était peut-être un mauvais choix parce qu'en principe je roulais aussi vite que Froome, mais Reichenbach descendait comme une vieille grand-mère. Je n'aurais peut-être pas dû l'attendre et partir seul, ça se serait peut-être mieux terminé."

Résultat, à la veille de l'arrivée à Rome, le vainqueur sortant se retrouve à 40 secondes de nouveau leader Chris Froome. Un écart rédhibitoire? A moins d'une défaillance du Britannique, Dumoulin pense avoir course perdue. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos