Nacer Bouhanni a écopé d'une pénalité au départ de la sixième étape de la Vuelta et dément une altercation

Malik Hadrich
Malik Hadrich
| 0 réaction
Nacer Bouhanni a écopé d'une pénalité au départ de la sixième étape de la Vuelta et dément une altercation
Photo: © photonews

Nacer Bouhanni (Cofidis) fait parler de lui au Tour d'Espagne. Mais pas pour des raisons sportives ! Il a terminé dernier de la cinquième étape à plus de huit minutes de l'avant-dernier Dries Devenyns (Quick-Step Floors).

Nacer Bouhanni s'est vu infliger une pénalité de trente secondes pour un ravitaillement irrégulier lors de la cinquième étape du Tour d'Espagne.  De plus, le Français est accusé par le journal espagnol As d'avoir eu une altercation avec son directeur sportif Jean-Luc Jonrond.  Il aurait frappé sur la voiture de ce dernier.

Démenti

Le coureur a réagi de manière indignée sur Twitter : "Pourquoi tenter de me faire passer pour le mauvais garçon que je ne suis pas ?"  Jean-Luc Jonrond lui a emboîté le pas : "Aucun coup porté sur ma voiture de sa part, ce sont des affabulations et rien de plus. Nacer s'est battu pour terminer dans les délais et ne mérite pas de tel propos erronés."

L'équipe Cofidis a également démenti formellement la dispute entre ses deux employés.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos