A trois pour la victoire finale, place au dernier acte à Tirreno
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Adam Yates, Primoz Roglic et Jakob Fuglsang à la lutte pour le sacre à Tirreno-Adriatico

A trois pour la victoire finale, place au dernier acte à Tirreno
Photo: © photonews

Au terme d'une semaine riche en rebondissements, la Course des deux mers va connaître son épilogue ce mardi.

10,5 kilomètres autour de San Benedetto del Tronto, c'est tout ce qu'il reste pour départager les candidats à la victoire finale sur la 54e édtion de Tirreno-Adriatico. Un contre-la-montre individuel court, mais décisif, puisque seules 35 secondes séparent les trois premiers du général à l'aube de la dernière étape. 

Roglic, adversaire numéro 1 de Yates

C'est bien évidemment Adam Yates qui semble avoir toutes les cartes en main pour succéder à Michal Kwiatkowski, vainqueur devant Caruso et Thomas l'an dernier. Le Britannique possède 25 secondes d'avance sur son premier et plus dangereux rival, Primoz Roglic

Mais s'il a une petite marge, Yates sait qu'il devra se méfier. Parce que Primoz Roglic est un spécialiste des courses à étapes d'une semaine, l'an dernier il en a remporté trois (Tour du Pays-Basque, de Romandie, de Slovénie) et il en a ajouté une en début de saison (l'UAE Tour). Mais aussi parce que le Slovène est un solide rouleur, qui n'a pas dit son dernier mot sur les routes de Tirreno. 

Un test pour Campenaerts

Avec 35 secondes de retard et des qualités de rouleur moins évidentes, Jakob Fuglsang est, à priori, moins dangereux pour le leader de l'équipe Mitchelton-Scott, mais le Danois a prouvé qu'il était en forme en dominant la cinquième étape, dimanche. 

Pour la victoirre d'étape, on épinglera, entre autres, les noms de Tom Dumoulin, de Julian Alaphilippe (vainqueur d'un chrono sur une distance similaire au Tour de San Juan), de Rohan Dennis, champion du monde de la discipline, et bien évidemment de Victor Camapenaerts, qui trouvera là un terrain de jeu idéal pour préparer son défi de l'année: le record de l'heure, qu'il tentera de battre en avril, à Mexico. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos