Un Philippe Gilbert MONUMENTAL remporte Paris-Roubaix !
Jordan Horwood
Jordan Horwood
| 0 réaction
Un Philippe Gilbert MONUMENTAL remporte Paris-Roubaix !
Photo: © photonews

Une semaine après son abandon sur le Tour des Flandres, le coureur de Deceuninck - Quick-Step s'est offert une quatrième monument différent !

Comme sur le Tour des Flandres, la course fut très rapide dès le début de course. Aucune échappée ne pouvait prendre ses distances, avant qu'un groupe d'une vingtaine de coureurs, avec un certain Yves Lampaert, prenaient quelques centaines de mètres d'avance, sans pouvoir s'éloigner sur la durée.

Le peloton perdait de plus en plus d'élements, et les chutes et les soucis mécaniques étaient bien entendu de la partie. Wout Van Aert allait perdre de la distance sur la Trouée d'Arenberg et a dû changer de vélo, avant de chuter peu après un second changement

C'est à 67 kilomètres du terme qu'une des attaques décisives se déroulait. Politt (Katusha-Alpecin) se détachait, et c'est Philippe Gilbert qui en profitait pour y aller. Un autre allemand était présent, Rudiger Selig, équipier de Sagan. 

A 53 kilomètres, c'est Peter Sagan qui dynamitait le groupe et emmenait avec lui Yves Lampaert, Sep Vanmarcke et... Wout Van Aert, aussi fort que Van Der Poel la semaine dernière malgré les événements. Ils reprenaient Politt, puis Gilbert, qui s'était retrouvé seul en tête. 

Derrière, Van Avermaet et Oliver Naesen semblaient bien battus. L'organisation n'était pas présente, seul le puissant Stijn Vandenberghe a su reprendre du temps, mais c'était déjà trop tard.

A 23 kilomètres, Gilbert a accéléré à la sortie du secteur 8. Sagan et Politt suivaient et le relayaient, Lampaert attendait derrière avec Vanmarcke et Van Aert. Le champion de Belgique a fini par attaquer pour revenir sur son équipier Gilbert, ramenant Vanmarcke aux avants-postes. Cette fois, Van Aert ne pouvait plus suivre.

Dans le carrefour de l'Arbre, Gilbert se montrait très costaud, Sagan suivait aisément, alors que Lampaert était le plus en difficulté. Mais le champion slovaque coinçait quelques hectomètres plus loin, quand Gilbert allait rechercher Pollit. Les deux hommes comptaient 20 secondes d'avance à dix kilomètres du terme, Sagan n'avait pas l'énergie pour faire le travail, Lampaert n'allait plus relancer, Vanmarcke avait lui un souci mécanique.

Tout allait donc se jouer entre le Teuton de 25 ans et le Liégeois de 36 ans, alors que Lampaert s'en allait déjà pour décrocher la troisième place. Politt et Gilbert rentraient ensemble sur le vélodrome de Roubaix, le Remoucastrien passait par le bas et battait l'Allemand au dernier moment !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos

Calendrier

24/04/2019 Waalse pijl
28/04/2019 Luik-Bastenaken-Luik
30/04/2019 - 04/05/2019 Ronde van Romandië
01/05/2019 Eschborn-Frankfurt City Loop
11/05/2019 - 02/06/2019 Giro

Plus d'infos