Des ambitions à tous les niveaux: l'équipe Deceuninck, avec un Belge, pour le Giro

Des ambitions à tous les niveaux: l'équipe Deceuninck, avec un Belge, pour le Giro
Photo: © photonews

Sur la plaine, dans la montagne, sur les chronos: Deceuninck veut poursuivre sa moisson de victoires sur le Giro.

L'équipe de Patrick Lefevere a, en effet, l'intention de jouer les premiers rôles sur le Giro, dès samedi prochain, à Bologne. Et le premier atout de l'équipe belge sera, forcément, Elia Viviani. Sur son tour national et avec le maillot de champion d'Italie sur les épaules, le sprinteur maison voudra faire aussi bien que l'an dernier: il avait remporté quatre étapes et le classement par points. 

Jungels pour le général

Mais l'équipe Deceuninck aura aussi le classement général à l'esprit. Après une belle campagne sur les Flandriennes, Bob Jungels a fait l'impasse sur Liège-Bastogne-Liège, où il aurait dû défendre son titre, pour préparer le Giro. Il visera un bon classement général: "Le plan est d'y aller étape par étape et on verra où ça nous mènera", confie prudemment Davide Bramatti, directeur sportif de la formation belge. 

Pour épauler ses deux leaders, Deceuninck pourra compter sur de solides gaillards, dont un Belge, Pieter Serry, toujours capable de jouer sa carte sur l'une ou l'autre étape vallonnée. 14e du dernier Tour de Romandie, le jeune James Knox sera un précieux allié pour Jungels en montagne. Eros Capecchi, Mikkel Honoré, Fabio Sabatini et Florian Sénéchal complètent un collectif solide et polyvalent qui paraît bien armé pour ajouter des victoires au bilan déjà impressionnant de la formation belge. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos