Giro: un moment fort pour commencer

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Giro: un moment fort pour commencer
Photo: © photonews

On y est! Le Tour d'Italie prendra son envol ce samedi, dans les rues de Bologne, avec déjà un des temps forts de cette 102e édition.

Un contre-la-montre de huit kilomètres pour ouvrir un Grand Tour? Rien d'original en soi, puisque c'est comme ça que débutent la plupart des Grands Tours. Et pourtant, on sera déjà en partie fixé sur l'état de forme des favoris, ce soir. 

Pourquoi? Parce que ce prologue dans les rues de Bologne ne ressemblera à aucun autre chrono d'ouverture de grand tour. La faute à la terrible montée qui attend les coureurs pour terminer. Un régal pour les yeux d'abord, puisque l'arrivée se situera aux portes du Sanctuaire Madonna di San Luca, chef d'oeuvre architectural du 17e siècle.

Un duel Roglic-Dumoulin sur les hauteurs de Bologne? 

Mais un régal aussi d'un point de vue sportif: avec ses 2,1 kilomètres à 9,7% de moyenne, la montée finale devrait permettre d'établir une première hiérarchie parmi les hommes forts de ce Giro 2019. 

Parmi les favoris de cette première sortie, on pointera, évidemment, Primoz Roglic. Vainqueur du Tour de Romandie, le Slovène arrive sur le Giro en pleine forme et il a toutes les qualités pour briller sur ce parcours. Tout comme Tom Dumoulin, que l'on pointe comme son principal adversaire dans la lutte pour le premier maillot rose. 

Mais on sera aussi attentif aux temps réalisés par Simon Yates, Vincenzo Nibali ou encore Miguel Angel Lopez, troisième du Giro et de la Vuelta l'an dernier et qu'il faudra suivre au cours des trois prochaines semaines. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos