Giro: sans doute trop dur pour les sprinteurs, mais pas assez pour les favoris

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Giro: sans doute trop dur pour les sprinteurs, mais pas assez pour les favoris
Photo: © photonews

On ne doit pas encore s'attendre à la grande bagarre sur les routes du Tour d'Italie, mais les purs sprinteurs pourront difficilement se jouer la victoire d'étape.

Après la victoire d'Elia Viviani, c'est probablement au tour des puncheurs de se jouer la victoire d'étape ce mardi. Si l'étape du jour, ne présente pas la moindre difficulté répertoriée, elle présente un final qui pourrait offrir un joli spectacle sur les hauteurs de Frascati. 

Les deux derniers kilomètres en légère montée (4,5% de moyenne et des passages à 7%) pourraient permettre à un homme fort d'émerger et de mettre les sprinteurs en échec. Mais un Caleb Ewan, plutôt à l'aise sur ce genre de final, pourrait très bien en profiter pour déflorer son compteur. 

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos