Vincenzo Nibali pourrait s'en mordre les doigts: "C'était une erreur"

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Vincenzo Nibali pourrait s'en mordre les doigts: "C'était une erreur"
Photo: © photonews

Alors qu'on avait déjà déroulé le tapis rose à Primoz Roglic, l'équipe Movistar a profité des trois premières grosses étapes de montagne pour littéralement renverser le Giro. Et c'est Vincenzo Nibali qui risque de payer la note.

Les regrets seront-ils éternels pour le Requin de Messine? A trop se concentrer sur Primoz Roglic, le double vainqueur du Giro a oublié ses autres adversaires et c’est Richard Carapaz qui en a profité. Dimanche, les deux hommes étaient les plus forts parmi les candidats à la victoire finale.

Plus de trois minutes en deux jours

Et Vincenzo Nibali est déjà en train de repenser aux trois minutes et 15 secondes qu’il a laissées à Richard Carapaz en deux jours : "C’était une erreur de lui laisser autant de marge", a confirmé l’Italien, dimanche soir.

Alors que le peloton s’attend à vivre une troisième semaine extrêmement rude, Vincenzo Nibali est toujours en course pour la victoire, mais avec un retard de 1’47’’ sur l’Equatorien et de tout juste une minute sur le Slovène, le Sicilien va devoir faire le forcing pour aller chercher un troisième succès sur le Giro.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos