Le triste Giro de Bob Jungels : "Je ne comprends pas"
Jordan Horwood
Jordan Horwood
| 0 réaction
Le triste Giro de Bob Jungels : "Je ne comprends pas"
Photo: © photonews

Arrivé en Italie avec des ambitions pour le général, après sa huitième place il y a deux ans, le Luxembourgeois n'a jamais pu suivre les plus forts quand la route s'est élevée. Même en compagnie des échappés, ça n'a pas été sur cette 17e étape.

Présent devant, Bob Jungels y a cru et a bien travaillé. Quand ce fut plus dur, il s'est battu. Mais la montée finale vers Anterselva fut de trop. "Je ne peux pas dire beaucoup sur ce qui s’est passé. Je sais seulement que c’était une journée de m…. J’ai tout risqué pour rentrer dans cette échappée et cela m’avait déjà coûté beaucoup de force", a-t-il réagi, comme le relaye Le Quotidien. "Mais j’ai remarqué que mes jambes n’étaient pas bonnes. En général, mes jambes ne sont pas au top dans ce Giro. Je ne comprends vraiment pas ce qui se passe, c’est frustrant" souffle-t-il.

29e du général à un peu plus de 50 minutes de Carapaz, Jungels a sombré jour après jour. "Je crois chaque jour en moi, parce que je suis le dernier qui va abandonner et qui se laisse aller. Je suis à un point maintenant où je ne sais pas vraiment quoi faire. Si ce n’était pas pour l’équipe, pour le staff, je voudrais probablement quitter le Giro. Oui, nous étions 18 coureurs dans l’échappée et je finis 18e…"

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus de news

Plus de news