Des Belges frustrés, mais impuissants: "Une victoire méritée"

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Des Belges frustrés, mais impuissants: "Une victoire méritée"
Photo: © photonews

Toujours pas de victoire belge sur le Giro et ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé.

Les coureurs belges vont-ils quitter le Tour d'Italie bredouilles? Les occasions diminuent pour aller chercher une étape. Mercredi, ils étaient deux dans le bon coup, Jan Bakelants et Thomas De Gendt, mais ça n'a pas suffi. 

Jan Bakelants s'est même isolé en tête de l'étape à plus de 60 kilomètres de la ligne. "J'espérais qu'un petit groupe de quatre-cinq coureurs se détachent derrière moi, mais malheureusement, tout le monde est revenu", explique-t-il à Sporza

Nans Peters était "solide"

Et il n'y avait rien à faire contre Nans Peters. "Personne n'était attentif quand il est parti et il a rapidement creusé un écart de 50 secondes. Et après il a été assez solide pour maintenir l'écart. Il mérite sa victoire."

Déception aussi pour De Gendt qui pensait avoir les armes pour lutter pour la victoire. "Il y avait de très bons coureurs devant, mais personne avec qui je ne pouvais pas lutter. J'ai tenté de faire le forcing quand Bakelants est parti, mais tout le monde est resté dans ma roue. Et dans le final, mon corps n'en voulait plus." 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos