Giro: les sprinteurs en échec, les baroudeurs et l'Italie toujours à la fête!
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Giro: Damiano Cima surprend Pascal Ackermann et les autres sprinteurs

Giro: les sprinteurs en échec, les baroudeurs et l'Italie toujours à la fête!
Photo: © photonews

C'était la dernière chance des sprinteurs dans ce Giro, ils l'ont laissée passer.

On savait que le profil de la 18e étape, dessinée entre Valdaora/Olang et Santa Maria di Sala était idéal pour offrir au Giro un dernier sprint massif, mais encore fallait il voir quelles équipes allaient embrayer dans la finale. 

Lotto-Soudal, Deceuninck-Quick Step et Groupama FDJ ont tardé à se mettre en route et ça nous a offert un grand spectacle dans la dernière ligne droite. Alors que Nico Denz, Damiano Cima et Mirco Maestri avaient enore plus d'une minute d'avance à 10 kilomètres de la ligne, ils ont vu le peloton fondre sur eux dans les derniers hectomètres. 

Encore une victoire italienne 

Mais pas suffisant pour empêcher l'un des courageux du jour de s'imposer sur la ligne. Jour de gloire pour l'Italien Damiano Cima, qui a résisté aux plus grosses cuisses du peloton pour offrir à son équipe, Nippo-Vini Fantini-Europa Ovini, son premier succès dans ce Giro. 

Cima, 25 ans, s'offre là le plus beau succès de sa jeune carrière. Il s'impose devant Pascal Ackermann et son compatriote Simone Consonni. Pas de changement au général avant les trois dernières étapes qui devront décider de l'issue finale de ce Tour d'Italie 2019. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos