Giro: frustration pour les Belges, du mouvement sur le podium et un vainqueur inédit à Vérone
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Giro: l'étape pour Haga, Campenaerts et De Gendt frustrés, Roglic sur le podium

Giro: frustration pour les Belges, du mouvement sur le podium et un vainqueur inédit à Vérone
Photo: © photonews

Le jour de gloire de Richard Carapaz est arrivé: l'Equatorien est le premier coureur de son pays à s'imposer sur un Grand Tour.

Avec 1'54'' de marge sur Vincenzo Nibali, Richard Carapaz paraissait intouchable au départ de la dernière étape du Giro, il l'était. L'Equatorien s'est contenté de limiter la casse pour offrir à Movistar sa première victoire finale dans un Grand Tour depuis le succès de Nairo Quintana sur la Vuelta 2016. 

Il conserve plus d'une minute sur son premier poursuivant, Nibali, au classement général final. A 26 ans, Carapaz confirme le statut de grand espoir du cyclisme mondial qu'on place sur lui depuis plusieurs années. 

Premier podium pour Roglic

Mais le véritable enjeu de ce chrono, c'était de savoir qui allait monter sur le podium aux côtés de Carapaz et Nibali: Primoz Roglic a su refaire son retard, il pend la troisième place finale devant Mikel Landa. 

La surprise Haga

Et grosse surprise pour la victoire d'étape puisque c'est l'Américain Chad Haga qui s'impose. Le coureur de la formation SunWeb n'avait jamais gagné sur une course de World Tour, il s'impose devant... deux Belges. Victor Campenaerts prend encore la deuxième place, à quatre secondes et Thomas De Gendt la troisième, à six secondes. Une étape à l'image du Giro des Belges: toujours bien placés, jamais gagnants. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos