Remco Evenepoel : "J'ai la forme nécessaire pour pouvoir y viser quelque chose"
Sébastien Monfort
| 0 réaction
Remco Evenepoel : "J'ai la forme nécessaire pour pouvoir y viser quelque chose"
Photo: © photonews

Le Tour de Belgique débute ce mercredi et le grand talent Remco Evenepoel sera l'une des grandes attractions, avec une étape-reine samedi qui pourrait lui convenir.

Remco Evenepoel fait partie à 19 ans des outsiders pour le classement final du Tour de Belgique. “Oui, c’est vrai. Le parcours, dans l’ensemble, peut bien me convenir. Avec un contre-la-montre et une difficile étape dans les Ardennes. Je suis donc impatient de commencer la course ce mercredi. Je sens que cela va être une belle semaine", déclare-t-il à La DH. "Mais je ne vais pas dire que je vais faire un résultat au classement final, car il y a quand même beaucoup de secondes de bonifications à gagner en cours de route. Ce sera donc difficile.”

Evenepoel n'est pas fan du kilomètre en or. “Je trouve que ce n’est pas nécessaire. Car il est placé en fin de course, quand c’est déjà très nerveux dans le peloton. On va avoir ce kilomètre en or, qui va amener beaucoup de stress dans le peloton. C’est donc un peu dangereux selon moi. Mais c’est la course, et nous devons, nous, les coureurs, faire avec le parcours que l’on nous propose. Ce kilomètre en or est aussi ce qui fait la particularité de ce Tour de Belgique. Il faut faire avec.”

Samedi, Wellens sera le favori, mais le talent de Deceuninck - Quick-Step pourrait le concurrencer. “Cette étape à Seraing promet d’être difficile et je ne m’en plains pas. Je pense qu’elle sera importante pour le classement final. Elle me plaît. Et je pense que j’ai la forme nécessaire pour pouvoir y viser quelque chose.”

Le chrono de vendredi peut jouer en sa faveur. "J’aurais espéré qu’il soit un peu plus long que neuf kilomètres… Mais, comme je l’ai dit, on doit faire avec le parcours que l’on nous propose. Mais je connais bien les routes. Et je sais que j’aurai beaucoup de supporters. C’est donc très motivant. Mais il y a ici un grand spécialiste du contre-la-montre (NdlR : Victor Campenaerts).”

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos