"Comme un attaquant qui ne marque pas": Elia Viviani dans le dur

"Comme un attaquant qui ne marque pas": Elia Viviani dans le dur
Photo: © photonews

Elia Viviani a encore échoué, mardi en Suisse, et le temps commence à sembler long pour le sprinteur italien.

Si Peter Sagan avait toutes les raisons d'afficher un large sourire, lundi, à l'issue de la deuxième étape du Tour de Suisse, c'est évidemment beaucoup moins le cas pour son dauphin, Elia Viviani. Le sprinteur de Deceuninck-Quick Step n'a plus remporté la moindre course depuis Tirreno-Adriatico. 

Et il commence à trouver le temps long, comme il le confirme au Laatste Nieuws: "Je me sens comme un attaquant qui ne parvient plus à marquer depuis plusieurs mois."

"J'avais un plan clair"

L'Italien a pourtant levé une fois les bras depuis le 15 mars, mais sa victoire d'étape sur le Giro lui a été retirée par le jury des commissaires et ça trotte encore dans sa tête. "J'avais un plan très clair sur le Giro: gagner rapidement, enfiler le maillot cyclamen et aller jusqu'à Vérone. Ce plan est tombé à l'eau en quelques secondes."

Mais Viviani le sait, il doit rapidement oublier cet incident pour se reconcentrer sur ses prochains objectifs. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos