Le jour de gloire de Dylan Teuns et du cyclisme belge!

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Le jour de gloire de Dylan Teuns et du cyclisme belge!
Photo: © photonews

Les Belges avaient délibérément choisi l'attaque et ça a souri à l'un d'entre eux. Parfait tactiquement et physiquement, Dylan Teuns s'est offert le plus grand succès de sa carrière, une victoire de prestige à la Planche des Belles Filles!

Si les favoris ont, comme prévu, attendu la dernière montée vers la Planche des Belles Filles pour sortir de leurs coquilles, les baroudeurs, eux, avaient décidé de tenter leurs chances. Ce sont 14 coureurs qui sont sortis en tout début d'étape, donc cinq Belges: Thomas De Gendt et Tim Wellens, Xandro Meurisse, Dylan Teuns et Serge Pauwels.

Bonne affaire pour Wellens!

Un groupe qui a rapidement creusé l'écart sur le peloton (jusqu'à huit minutes) et dans lequel le mieux classé était la révélation du dernier Tour d'Italie, l'Italien Giulio Ciccone, 43e ce matin à 1'43'' d'Alaphilippe. Tout profit pour Tim Wellens qui, même titillé par Ciccone au sommet des difficultés du jour, en a profité pour récolter de précieux points et conforter son maillot à pois. 

A la planche pour favoriser le destin du maillot à pois pendant une bonne partie de la journée, Thomas De Gendt avait, pour sa part, l'étape à l'esprit et il s'est isolé en tête de la course à 30 kilomètres de la ligne d'arrivée, en profitant, à son tour, pour glaner quelques points au classement de la montagne. 

Ciccone en patron 

Derrière, ce sont les Movistar qui ont enclenché en tête du peloton. Mais, si les coéquipiers de Quintana et Landa ont réduit l'écart avec les hommes de tête, on avait compris que la victoire d'étape se jouerait entre les échappés du jour. 

Et en maillot jaune virtuel, Giulio Ciccone a  assumé ses responsabilités, en revenant sur Thomas De Gendt et en emmenant... trois Belges dans sa roue. Le groupe a explosé dans l'avant-dernière difficulté du jour et ils n'étaient plus que quatre au pied de la Planche des Belles Filles: Ciccone, Teuns, Wellens et Meurisse. 

Avec une avance de quatre minutes: suffisant pour jouer la victoire d'étape. Au-dessus du lot, Teuns et Ciccone ont lâché leurs derniers compagnons et se sont disputés la gagne sur les terribles rampes finales de la Planche des Belles Filles. Le terrain de jeu idéal pour Dylan Teuns qui a fait craquer Ciccone et s'offre, quelques semaines après une étape sur le Dauphiné, le plus beau succès de sa carrière!

Le message de Geraint Thomas!

Deux ans après Thomas De Gendt, la Belgique retrouve un succès d'étape sur les routes du Tour, un succès complété par la très belle troisième place de Xandro Meurisse et par le maillot à pois conforté de Tim Wellens. Côté favori, Geraint Thomas a envoyé un sérieux message, c'est lui qui a le mieux fini cette étape et qui reprend du temps à tous ses adversaires. Passé à l'attaque, Julian Alaphilippe cèdre son maillot jaune pour six petites secondes à Giulio Ciccone, Vincenzo Nibali et Romain Bardet sont les battus du jour. 

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos