Le Tour découvre la montagne, les Belges prennent le taureau par les cornes

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Le Tour découvre la montagne, les Belges prennent le taureau par les cornes
Photo: © photonews

Comme depuis le début de ce Tour, les Belges ont adopté la méthode offensive sur la sixième étape du Tour de France.

Les Belges ont décidément des fourmis dans les jambes depuis le départ du Tour de France. Cette fois encore les coureurs noir-jaune-rouge ont pris l’échappée. Ils sont même nombreux: cinq dans un groupe de 14 hommes qui sont sortis dès les premiers kilomètres de l’étape du jour.

Tim Wellens, pour la troisième fois déjà, et son coéquipier Thomas De Gendt, Xandro Meurisse, l’inévitable Serge Pauwels et Dylan Teuns font partie des courageux du jour. Bien accompagnés avec le jeune Italien Giulio Ciccone, vainqueur d’étape et meilleur grimpeur du dernier Giro, les Français Julien Bernard, Benoit Cosnefroy et Fabien Grellier, l’étonnant André Greipel, mais aussi l’Erythréen Natnael Berhane, Nils Politt, Nikias Arndt et Andrea Pasqualon, coéquipier de Meurisse chez Wanty.

Une belle échappée qui a, une fois n’est pas coutume, rapidement pris le large: plus de sept minutes d’avance au pied de la première difficulté du jour.

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos