Groenewegen prend sa revanche, Philipsen impressionne!
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Groenewegen prend sa revanche, déception pour Lotto-Soudal et Deceuninck

Groenewegen prend sa revanche,  Philipsen impressionne!
Photo: © photonews

Tombé juste avant le premier sprint à Bruxelles, pas dans le coup lors de la victoire d'Elia Viviani, Dylan Groenewegen n'a pas laissé de place au doute cette fois. Même si ça s'est joué à très peu de choses!

Malgré une petite frayeur pour Nairo Quintana et Dan Martin, lâchés dans un coup de bordure à 30 kilomètres de l'arrivée, mais finalement rapidement revenus dans le peloton, on a eu droit au scénario attendu sur l'étape la plus longue du Tour 2019, entre Belfort et Chalon-Sur-Saône. 

Déjà habitués des échappées depuis le début de ce Tour de France, les Français Yoann Offredo et Stéphane Rossetto sont les deux seuls à avoir tenté leurs chances. Mais les sprinteurs avaient décidé de ne pas laisser passer leur chance et après 200 kilomètres devant le duo français a été repris à 10 kilomètres de la ligne. 

Un sprint serré

Et c'est donc un sprint royal qui a refermé l'étape du jour. Pourtant parfaitement emmené par le train bien rôdé de l'équipe Deceuninck-Quick Step, Elia Viviani n'était cette fois pas assez fort. Il s'est fait déborder, et c'est Dylan Groenewegen qui a été le plus solide dans la dernière ligne droite. 

Le Néerlandais s'impose d'un pneu devant Caleb Ewan (déjà deux fois troisième lors des précédentes étapes) et l'inévitable Peter Sagan. Magnifique sprint également du jeune Jasper Philipsen, parti de très loin, mais cinquième sur la ligne, Jasper Stuyven, huitième, est l'autre Belge du top 10. C'est la troisième victoire pour l'équipe Jumbo-Visma, après Teunissen et le chrono par équipes! 

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos