Calmejane réagit bien plus sereinement que Rossetto concernant De Gendt

Manuel Gonzalez
Manuel Gonzalez
| 0 réaction
Calmejane réagit bien plus sereinement que Rossetto concernant De Gendt
Photo: © photonews

Le coureur français de Cofidis avait exprimé toute sa colère envers le coureur belge de Wanty-Gobert, qui est sorti pour gagner le prix de la combativité, après s'être économisé selon Rossetto.

Autre membre de l'échappée de quatre hommes, Lilian Calmejane n'était lui pas du tout frustré, même s'il pouvait comprendre son compatriote. "Stéphane, c'est son premier Tour, il a 32 ans, il est échappé quasiment tous les jours. C'est vraiment un vaillant et dans l'échappée, ça a été l'un des coureurs qui a le plus roulé. La combativité, ce n'est pas pour ça que je cours, c'est le résultat d'une bonne journée devant ou d'une belle victoiree, a-t-il réagi pour Cyclism'actu.

"De Gendt passait des relais mais peut-être pas à bloc et il attendait qu'on se couche un peu pour faire son effort et faire 2km de plus tout seul, et il a eu la combativité. Moi je ne suis pas du tout aigri, mais je comprends que ça énerve un peu Stéphane. Même si on savait qu'on allait sûrement pas aller au bout, les trois Français ont essayé de jouer la gagne alors que le Belge a visé la combativité. Aucune animosité envers lui", a déclaré Calmejane. 

"De mon côté, c'est avec ce genre d'échappée qu'on enclenche une spirale positive. Là j'étais plutôt dans une spirale négative où je m'enterrais un peu. Je ne dis pas que demain je gagnerai l'étape, mais ça redonne beaucoup d'envie et de belles idées pour la suite du Tour."

 
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos