Une première étape dans les Pyrénées taillée pour les baroudeurs?

Jordan Horwood
Jordan Horwood
| 0 réaction
Une première étape dans les Pyrénées taillée pour les baroudeurs?
Photo: © photonews

Le peloton quitte Toulouse ce mercredi en direction de Bagnères-de-Bigorre. Les premières grandes difficultés arrivent.

209.5 km sont au programme de cette 12e étape du Tour. On y recense trois difficultés, à commencer par la Côte de Montoloulieu-Saint-Bernard (4e catégorie), une petite mise en jambe d'1.7km à 5.2% de moyenne. Les deux gros morceaux arrivent en seconde moitié de course. Le Col de Peyresourde (1ère catégorie) écartera une première partie du peloton sur une distance de 13.2km à 7%, tandis que l'Hourquette d'Ancizan (1ère catégorie) fera mal même à certains favoris, avec sa moyenne de 7.5% sur 9.9 kilomètres.

Mais peut-on s'attendre à une bagarre entre favoris? On en doute, puisque suivra une descente paisible de trente kilomètres jusqu'à l'arrivée. Les prétendants à la victoire finale et les derniers outsiders auront surtout en tête le chrono du lendemain à Pau qui pourrait être déterminant, avant deux autres étapes de montagne bien plus éprouvantes.

Le final est similaire à la neuvième étape du Tour 2013, la dernière fois où Bagnères-De-Bigorre a organisé une arrivée. Et ce sont deux costauds baroudeurs qui se sont disputé la victoire. Dan Martin avait levé les bras devant Jakob Fuglsang. Ce jeudi, une échappée avec des coureurs comme Guillaume Martin et Warren Barguil pourrait aller au bout si l'entente est bonne. Julian Alaphilippe pourra-t-il lui conserver son maillot jaune une journée de plus? 

Image

Bwin.be Sports Betting

Plus d'infos

Plus d'infos