L'heure de vérité pour les favoris, et Alaphilippe... et Van Aert?
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Tour de France: Thomas, Bernal, Alaphilippe, Van Aert et les autres face au chrono

L'heure de vérité pour les favoris, et Alaphilippe... et Van Aert?
Photo: © photonews

La 13e étape de ce Tour de France marquera, à n'en pas douter, un tournant dans l'histoire de cette Grande Boucle 2019.

Si la Planche des Belles Filles a permis d'établir une première hiérarchie entre les favoris du Tour, les 27,2 kilomètres contre-la-montre dessinés autour de Pau de ce vendredi seront décisifs pour la victoire finale. À charge pour les uns de creuser les écarts et pour les autres de limiter les dégâts. 

Un coup de force de Geraint Thomas

Troisième du seul long contre-la-montre du Tour 2018, derrière les deux grands  absents de cette édition 2019 (Froome et Dumoulin), Geraint Thomas est le favori qui devrait le mieux exploiter ce chrono de Pau. Une belle occasion de faire des différences pour le Gallois, mais attention à Egan Bernal qui a prouvé, sur Paris-Nice et au Tour de Suisse, qu'il était capable de faire mieux que de se défendre dans l'exercice. 

Enric Mas, Dan Martin, Nairo Quintana et Romain Bardet sont, probablement, les candidats au podium les plus en danger sur un tel exercice et vont devoir s'arracher pour que le débours ne soit pas trop lourd. Plus à l'aise sur les chronos, Thibaut Pinot, Adam Yates et Steven Kruijswijk devront eux aussi tenter de limiter l'écart à l'arrivée. 

Julian Alaphilippe toujours en jaune? 

Pour lui aussi, c'est l'heure de vérité. On ne le considère toujours pas comme un favori de ce Tour, mais il a toutes les cartes en main pour conserver sa tunique dorée à l'issue de l'étape. Avec 1'12'' d'avance sur Geraint Thomas, le Français ne pourra pas se louper, mais il a déjà démontré toutes ses qualités dans l'exercice.

Sur le dernier Dauphiné, il avait pris la septième place d'un chrono similaire, à 59 secondes de Van Aert, mais il a aussi déjà gagné des contre-la-montres, en début de saison au Tour de San Juan notamment. Transcendé par son maillot jaune et par la foule qui n'aura d'yeux que pour lui, le leader du classement général est capable de tout. 

Une quatrième victoire belge?

Enfin, le dernier enjeu de ce chrono sera, bien entendu, la victoire d'étape. Privé du champion du monde, Rohan Dennis, le contre-la-montre de Pau semble promis à l'un des deux grands favoris: Geraint Thomas et... Wout Van Aert. Pour la première fois, le coureur de la formation Jumbo-Visma portera son maillot de champion de Belgique en compétition, et il reste sur deux solides victoires dans l'exercice: au Dauphiné et lors du national. 

Mais on aurait tendance à oublier que c'est un autre Belge qui a remporté le dernier chrono d'envergure en date: Yves Lampaert avait surpris sur le Tour de Suisse. Est-il capable de faire aussi bien? Wout Van Aert paraît un cran au-dessus, mais on ne sait jamais pour l'ancien champion de Belgique.

Tony Martin, quadruple champion du monde de la discipline, Chad Haga, vainqueur surprise du dernier chrono du Giro 2019, ou encore Michal Kwiatkowski, auront, eux aussi une belle carte à jouer à Pau, cet après-midi. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos