Un super chrono pour De Gendt, un Julian Alaphilippe en état de grâce!

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Un super chrono pour De Gendt, un Julian Alaphilippe en état de grâce!
Photo: © photonews

Galvanisé par le maillot jaune et les viva de la foule, Julian Alaphilippe a réussi le chrono de sa vie sur les routes de Pau: le Français s'offre une seconde victoire d'étape dans ce Tour de France, mais consolide aussi et surtout sa place de leader du général. Où s'arrêtera-t-il?

On attendait Wout Van Aert, mais c'est un autre Belge qui a fait sensation sur le seul contre-la-montre individuel de ce Tour de France. Devant le champion de Belgique (avant sa chute) durant tout le chrono, c'est Thomas De Gendt qui a établi le premier gros temps de référence de ce contre-la-montre. 

Richie Porte et Rigoberto Uran ont été les premiers candidats au podium à inquiéter le Belge, mais ils ont fait tout les deux moins bien que l'impressionnant Thomas De Gendt. Et c'est finalement dans le top 10 que le coureur belge a trouvé ses maîtres. 

Julian Alaphilippe, MONS-TRU-EUX! 

Le Néerlandais Steven Kruijswijk et le Gallois Geraint Thomas étaient très forts aujourd'hui, et ils ont tous les deux fait une excellente opération au général, mais c'est bien Julian Alaphilippe qui était le plus fort. 

Dans un jour de grâce, le Français avait démarré en trombe, la suite de son chrono fut du même acabit. Certains se demandaient si Alaphilippe pourrait préserver son maillot jaune, il a encore creusé (un peu) l'écart sur ces premiers poursuivants au général. 

La bonne affaire pour Thomas

Le Français s'impose devant le vainqueur sortant, mais Geraint Thomas se consolera en regardant le classement général ce soir. Thomas De Gendt complète le podium majestueux de ce contre-la-montre qui aura répondu aux attentes. 

Au général, Julian Alaphilippe conserve plus d'une minute d'avance sur Geraint Thomas, mais le Gallois a repris du temps à tous ses rivaux et surtout à Egan Bernal, qui a limité la casse, mais qui se retrouve à plus d'une minute de son coéquipier, ce soir, au classement général. C'est désormais Kruijswijk qui occupe la troisième place du général. Les adversaires d'Ineos sont prévenus: pour gagner le Tour de France, il faudra attaquer dans les Pyrénées...

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos