A une semaine des Champs, six coureurs peuvent encore rêver!

Redaction
| 0 réaction
A une semaine des Champs, six coureurs peuvent encore rêver!
Photo: © photonews

Le Tour de France 2019, plus indécis que jamais.

Alors que Julian Alaphilippe a, pour la première fois depuis le départ de la Grande Boucle, connu des moments difficiles dans la redoutable montée du Plat d'Albis, ce sont toutes les positions qui se sont resserrées dans son dos au général. 

On avait l'habitude de voir l'équipe Sky aux commandes et le suspens enterré au moment d'entrer dans la dernière semaine, c'est loin d'être le cas cette année, alors que trois grosses étapes de montagne attendent encore les coureurs de la Grande Boucle, dans les Alpes, avant l'arrivée à Paris, dimanche prochain. 

Cinq coureurs en... 39 secondes! 

Julian Alaphilippe est toujours là. Et il garde une certaine marge sur ces poursuivants, puisqu'il dispose encore d'une minute 35 secondes sur Geraint Thomas. "Un jour de plus en jaune, c'était mon objectif et je suis content", commente d'ailleurs le Français. 

Mais c'est derrière le coureur de la formation Deceuninck que la lutte est intense. Si Alaphilippe n'est pas en mesure d'amener sa tunique jaune à Paris, la bagarre sera plus intense que jamais. 39 secondes, à peine, séparent Geraint Thomas, deuxième du général, d'Emmanuel Buchmann, sixième. Steven Kruijswijk, troisième, Thibaut Pinot, quatrième et Egan Bernal, cinquième, peuvent encore tous rêver du sacre suprême sur le Champs. Ca promet du spectacle, du suspens et de la bagarre dans les Alpes!

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos