L'étape et les pois pour les grands battus du Tour, encore plus de suspense devant!
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Tour de France: l'étape pour Quintana, les pois pour Bardet, la bonne affaire pour Bernal!

L'étape et les pois pour les grands battus du Tour, encore plus de suspense devant!
Photo: © photonews

Nairo Quintana et Romain Bardet étaient les deux grands battus des deux premières semaines du Tour, leur sursaut d'orgueil sur cette première étape alpestre rapporte gros.

Premier volet du triptyque dans les Alpes pour les coureurs du Tour et une confirmation: le Tour de France est loin d'être fini. Pourtant, certains ont abandonné toutes leurs chances de victoire finale depuis bien longtemps déjà: ces hommes-là, Bardet, Quintana et Adam Yates surtout, avaient décidé de partir à l'offensive pour sauver l'honneur ce jeudi. 

Accompagnés, une fois de plus, par de nombreux coureurs belges (Van Avermaet, Benoot, Wellens et son maillot à pois, Pauwels, De Buyst), les meilleurs grimpeurs sont restés ensemble dans le col de Vars et celui d'Izoard, mais Nairo Quintana, plus fort que tous les autres, a fait la différence dans le Galibier. 

 Quintana en costaud

Tim Wellens, qui s'est bien battu, ne pouvait rien faire contre ces gars-là et abandonne son maillot à pois ce soir, avec tout même dix points de plus au compteur. Tout profit pour Romain Bardet, qui n'a pas pu suivre Quintana dans le Galibier, mais qui grâce aux 68 points pris ce jeudi, enfile le maillot à pois à Valloire. 

Nairo Quintana, lui, sauve son Tour de France, grâce à cette victoire d'étape et se replace au classement général. Il s'impose devant Romain Bardet et Alexey Lutsenko. Derrière, c'est Egan Bernal, qui fait la bonne opération du jour. Le Colombien a attaqué en haut du Galibier et lâché tous les autres candidats au podium.

Alaphilippe s'accroche encore!

Thomas a essayé à son tour, mais Pinot a ramené tout le monde, sauf... le maillot jaune, lâché dans le dernier kilomètre du Galibier. Mais le Français est un battant et un excellent descendeur: il est revenu sur Thomas, Pinot, Kruijswijk et Buchmann, qui sont restés groupés jusqu'à la ligne d'arrivée tracée à Valloire. 

Le maillot jaune est donc toujours bien installé sur les épaules de Julian Alaphilippe, mais l'équipe Ineos a décidé de lui mettre la pression et ce sont désormais ces deux leaders, Bernal (à 1'30) devant Thomas (à 1'35), qui occupent les deuxième et troisième places du général. Ça promet pour les arrivées au sommet de Tignes (vendredi) et de Val Thorens (samedi!). 

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos