Le profil de la 19e étape: le toît du Tour et une arrivée en altitude

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Le profil de la 19e étape: le toît du Tour et une arrivée en altitude

Ca va encore grimper très fort, ce vendredi, sur les routes du Tour de France.

A deux jours de l'arrivée à Paris, les hommes forts de ce Tour vont encore trouver un terrain à leur mesure, ce vendredi entre Saint-Jean de Maurienne et Tignes. Ca démarrera en douceur avec la Côte de Saint-André, la Montée d'Aussois puis le Col de Madeleine. 

Mais c'est ensuite l'impitoyable col de l'Iseran qui attend les coureurs. Un sacré morceau de bravoure pour le peloton: 12,9 km d'ascension, 7,5% de moyenne et un sommet à 2770 mètres où sera attribué le souvenir Henri Desgrange, récompense attribuée au coureur qui franchit en tête le col le plus haut du tour. 

Et une fois tout là-haut, les efforts ne seront pas terminés. Il faudra encore aborder les 13 km de descente périlleux, avant la montée finale vers Tignes, où le Tour de France arrive pour la deuxième fois, 12 ans après avoir vu Michael Rasmussen et enfiler le maillot jaune. Une montée de 7,4 km à plus de 7% de moyenne qui devrait nous offrir une nouvelle belle bagarre entre les favoris de ce Tour de France. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos