Le sacre européen d'Evenepoel, une épine dans le pied de Campenaerts pour les Jeux?

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Le sacre européen d'Evenepoel, une épine dans le pied de Campenaerts pour les Jeux?
Photo: © photonews

Champion européen, Remco Evenepoel est déjà assuré de pouvoir participer au chrono des Jeux Olympiques à Pékin et il ne reste plus beaucoup de place pour les Belges.

Car, il y a à peu près un an, le COIB et la fédération belge avaient mis au point un règlement qui ne permettrait qu'à un seul Belge de prendre part au chrono des Jeux Olympiques, à moins de résultats favorables dans les championnats de cette année. 

Pour autant, Remco Evenepoel ne devrait pas être seul sur la ligne de départ, à Tokyo, dans un an. Car la Belgique a, en fonction des classements UCI, la possibilité d'envoyer deux coureurs sur ce contre-la-montre. 

Un top 8 au Mondial

C'est ce qu'explique le directeur technique de la fédération, Frederik Broché à la Gazet van Antwerpen. La Belgique peut donc emmener deux coureurs et peut-être même plus: les membres du top 8 des prochains championnats du monde recevront un ticket direct pour les Jeux.

Victor Campenaerts, médaillé de bronze l'an dernier, aura donc tout intérêt à aller dans le Yorkshire et à y performer. Car, si un autre Belge, Yves Lampaert (en principe), devait terminer dans le top 8 et pas le recordman de l'heure, il serait alors privé de Jeux Olympiques, qu'il a pourtant désignés comme son principal très grand objectif. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos