Un grimpeur belge prend le pouvoir sur le Tour de l'Avenir

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Un grimpeur belge prend le pouvoir sur le Tour de l'Avenir

La première étape de montagne du Tour de l'Avenir, entre Grési-sur-Isières et la Giettaz a permis aux coureurs belges de se mettre en évidence.

Pas de victoire belge, mais un nouveau leader sur le Tour de l'Avenir. Les Belges Moniquet et Vansevenant avait pris l'échappée du jour et on failli aller au bout au sommet de la côte de la Gietraz, mais c'était sans compter sur le Colombien Harol Tejada qui a fait sauter tous ses adversaires de la roue avant de lever les bras sur la ligne. 

Mais Mauri Vansevenant n'a pas perdu sa journée pour autant. Dixième du général au départ de l'étape, le jeune coureur belge profite de son escapade pour déloger l'Italien Giovanni Alleotti de la première place du classement général. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos