Vuelta: une étape de feu et un Gilbert en état de grâce!

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Vuelta: une étape de feu et un Gilbert en état de grâce!

Ceux qui espéraient une journée tranquille sur la Vuelta ont été déçus.

On s'attendait à une longue étape ennuyeuse sur les routes du Tour d'Espagne, c'est tout le contraire auquel on a assisté. Dès les premiers kilomètres de l'étape du jour, l'équipe Deceuninck-Quick Step a mis le feu aux poudres. 

Et un gros groupe d'une quarantaine de coureurs a faussé compagnie au peloton. Avec de nombreux coureurs de la formation belge, mais aussi avec quelques coureurs bien classés au général: dont Quintana et Kelderman qui ont fait une opération en or au général. 

La gestion parfaite de Deceuninck

Car derrière, le peloton a dû laisser filer et les Jumbo-Visma, aidés par Astana et UAE, n'ont pu que limiter la casse. Tout profit pour la Deceuninck-Quick Step. Avec six hommes devant et malgré la présence de quelques sprinteurs de renom, l'équipe belge n'a pas laissé passer sa chance. Stybar a tenté sa chance, mais s'est fait reprendre à 400 mètres de la ligne par Sam Bennett.

Parfait dans sa gestion de la course, Gilbert a laissé l'Irlandais s'époumonner avant de le laisser sur place pour lever les bras et s'offrir une deuxième victoire d'étape dans cette Vuelta, le quatrième succès de sa saison. 

L'autre grand vainqueur du jour est Nairo Quintana qui, grâce aux cinq minutes reprises sur le peloton, en profite pour se replacer sur le podium provisoire de la Vuelta, à la deuxième place, juste devant Alejandro Valverde. 

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos